Le jour de la Saint-Valentin, nous vous apporterons une lettre qui exprime ce que nous ressentons pour les hommes, nos partenaires dans la vie.. C'est une lettre d'amour qui leur est adressée, à ceux qui nous accompagnent, nous aident, nous soignent, nous respectent et nous aiment.

Au partenaire de ma vie le jour de la Saint-Valentin

Je t'aime.

Je t'aime quand tu choisis le film du vendredi en pensant à ce que je vais aimer, et aussi quand je le choisis en pensant que tu vas l'aimer.

Je t'aime quand tu demandes le pardon et aussi quand je le demande.

Je t'aime quand tu me serres dans tes bras parce que tu me vois triste, accablée ou inquiète et aussi quand c'est moi qui te serre dans mes bras.

Je t'aime quand tu te lèves la nuit quand le petit pleure, et aussi quand je me lève pour ne pas te réveiller.

Je t'aime, et j'aime que tu me regardes avec amour, j'aime que tu me dises que je suis belle et que tu t'inquiètes d'être bien habillée.

J'aime prendre soin de moi et m'habiller pour vous.

J'aime quand tu m'ouvres la porte de la voiture, que tu m'aides à mettre mon manteau et que tu m'attends pour t'asseoir dans un restaurant.

Et j'aime que tu m'envoies des fleurs, que tu m'invites à prendre un café et que tu m'invites à danser.

Je t'aime tel que tu es, masculin, délicat, loyal, simple, parfois irréfléchi et peut-être un peu introverti à d'autres moments.

Je t'aime même si, parfois, je n'arrive pas à te faire comprendre ou à t'amener à m'écouter aussi attentivement que je le voudrais.

Aujourd'hui j'écris ces lignes, mais chaque jour est notre jour et chaque jour tu me fais tomber amoureux.

Compagnon de voyage, compagnon de ma vie, je t'aime.

Cette lettre sera accompagnée d'un carte pour le ministre avec un message très clair : laissez-les tranquilles.

Madame la Ministre, chers collègues du ministère et associations proches de vous, 

Les hommes sont nos compagnons de voyage, ceux qui marchent avec nous et soutiennent nos vies. 

Ils sont nos maris, nos partenaires, nos petits amis ? nous les aimons. Et c'est à eux que nous dédions cette lettre aujourd'hui. Ils sont l'autre moitié qui complète le cercle. 

Arrêtez de les attaquer, de les singulariser et de les criminaliser. 

Nous l'expliquerons plus en détail le 7 mars. 

Sincèrement vôtre,

Women of the World

 Tu veux qu'on lui donne une carte de ta part aussi ? Nous prendrons une carte au nom de chacun d'entre vous qui nous le demande. Pour cela, vous devez remplir ce formulaire : http://action.womenworldplatform.com/es/actua/san-valentin