Vendredi dernier, 22 mars, notre représentante Miriam Gómez de Agüero, a participé à la réunion de HO Family, Life and Freedom à Jerez de la Frontera (Cádiz). Ce fut un plaisir d'y retrouver d'autres participants comme l'ex-juge et député andalou Francisco Serrano, l'avocate Antonia Alba et la psychopédagogue Amelia Bueno.

Lors de son discours, Miriam a parlé de l'identité féminine, de la valeur de la maternité et de la complémentarité avec les hommes, la condamnation de tous les types de violence domestique et la dénonciation de la discrimination dont sont victimes les femmes sur le lieu de travail parce qu'elles sont ou veulent être mèresce que nous connaissons comme mobbing maternel.

Il a également eu l'occasion de parler de notre manifestation du 10 mars, "En femenino sí y en masculino también" (Oui pour les femmes et oui pour les hommes aussi).comme une alternative au 8M et à un féminisme radical de lutte et de confrontation avec les hommes. Chez Women of the World, nous reconnaissons les différences entre les hommes et les femmes et nous refusons qu'on nous fasse croire qu'un sexe est meilleur ou pire que l'autre.

Nous voulons avoir le droit d'être pleinement des femmes, de vivre et de jouir de notre féminité, et nous voulons que les hommes puissent être pleinement des hommes. C'est pourquoi, lors de la réunion, nous avons défendu que les femmes ont la liberté de décider de leurs études, de leur travail ou du temps à consacrer à leur famille.Nous devons faire face aux privilèges et aux quotas qui nous sont imposés.

Les femmes ont été réduites au silence et réduites au silence par un féminisme qui ne représente pas toutes les femmes. Les véritables problèmes auxquels sont confrontées les femmes aujourd'hui ne sont pas défendus. C'est pourquoi nous allons continuer à travailler sur ce travail passionnant.

Nous remercions Hazteoír pour l'invitation et la préparation de l'événement, et nous espérons qu'il pourra être répété.

Partagez !