Le 15 octobre est la date de la célébration de la journée mondiale de sensibilisation à la mort naturelle et à la mort périnatale. Et nous atteignons nos objectifs :

  • Nous avons déjà présenté le demande écrite dans la Communauté de Madrid, dans la Junta de Andalucía et en Catalogne.. Et nous connaissons d'autres associations qui l'ont également présenté, ainsi qu'un bon nombre de particuliers.
  • Les réseaux sociaux font écho à notre pétitionnotamment sur Instagram, où un grand groupe de mères s'est joint à la démarche. Il ne s'agit pas seulement d'un nombre spécifique de signatures, mais d'être présent sur les réseaux sociaux et dans les médias.
  • Nous avons déjà organisé etnterviews avec les porte-parole de la santé des différents groupes parlementaires d'Andalousie. À Madrid et à Valence, nous travaillons également pour faire avancer la proposition qui a déjà pris forme.

Pouvoir dire au revoir à un enfant qui meurt avant la naissance, savoir qu'il ne finit pas dans une poubelle de "déchets chirurgicaux" et bénéficier de l'accompagnement et de l'empathie du personnel hospitalier dans le deuil périnatal est un besoin réel que la grande majorité des familles ont ressenti. Et nous nous donnons une réponse réelle et tangible avec une proposition parfaitement viable.

 

Nous avons puisé au plus profond du cœur des mères un cri silencieux pour lui donner une voix.