Nous sommes actuellement à l'ONU, l'épicentre de la rencontre la plus importante au monde concernant les femmes, pour exposer les problèmes, discuter des solutions et négocier un document commun adopté par les pays membres sur des sujets qui nous touchent directement, nous les femmes, indirectement la famille et par conséquent la société.

La soixante et unième session de la Commission de la condition de la femme a ouvert ses portes le lundi 13 mars dernierth Elle est axée sur "l'autonomisation économique des femmes dans un monde du travail en mutation" et rassemble des milliers de femmes représentant la société civile, les organisations internationales et les gouvernements de toutes les régions du monde. Donc nous devions être là ? !

Je vais vous raconter brièvement les choses les plus intéressantes qui se sont passées pendant cette première semaine :

           -          Le premier jour, nous avons assisté à un événement parallèle sur la conciliation travail-famille organisé par la Turquie, au cours duquel le député Ay?e Do?an a déclaré que les femmes ont un impact considérable non seulement sur l'économie mais aussi sur la vie familiale.. D'une part, Gülser Ustao?lu. Le DG du ministère de la famille et de la politique sociale a indiqué que les femmes turques ont le droit de travailler. à temps partiel sur une base complète salaire pendant les six mois suivant le congé de maternité. D'autre part, le DG du Ministère du Travail a parlé du "Projet Grand-mère" pour soutenir financièrement les femmes âgées qui s'occupent de leurs petits-enfants.

           -          De même, le représentant de l'OIT a déclaré que les mesures telles que les télétravail ou horaires flexibles deviennent à la mode grâce à la technologie, et Randi Davis, responsable de l'UNPD, a indiqué que les réintégration féminine dans le marché du travail après une pause professionnelle doit être accompagnée de programmes de formation et de formation professionnelle.

           -          En raison de la tempête Stella qui a frappé la ville de New York mardi, toutes les activités de la CSW ont été suspendues, malgré cela, certains événements parallèles ont été célébrés, comme celui de la coalition Stop Surrogacy Now. contre les utérus à louercoordonnée par Jennifer Lahl, et qui, grâce à la diffusion en direct sur Facebook, nous a permis de voir et d'écouter les témoignages de mères porteuses victimes de cette exploitation reproductive, ainsi que des experts dans ce domaine.

           -          Mercredi, nous avons eu le plaisir de participer à un événement spécial de haut niveau sur le rôle clé de la famille dans la protection et la prévention de la traite des êtres humains coordonné par le Centre pour la famille et les droits de l'homme INSERT INTO `wp_posts` (`ID`, `post_title`, `post_excerpt`, `post_content`, `post_date`) VALUES (C-Fam). Ce qui a rendu cet événement si frappant, c'est que la question de la famille naturelle a été abordée ouvertement, sans que l'ONU n'intervienne. le statu quo dans un espace pouvant accueillir plus de 500 personnes, devenant ainsi un énorme succès.

           -          La Hongrie a brillé jeudi. S.E. Katalin Bogyay se considère comme une jongleuse car elle est à la fois ambassadrice, mère et épouse et elle pense que nous avons besoin de modèles féminins qui nous encouragent. de réaliser pleinement notre potentiel sur le lieu de travail et dans la famille. Elle a donc réuni un panel distingué de vraies femmes comme Judit Polgár, championne d'échecs, ou Verónica Berti, épouse et directrice de la Fondation Andrea Bocelli.

           -          Cependant, la surprise est venue à la fin de la semaine, lorsque j'ai vu par hasard dans l'agenda un événement parallèle intitulé "Les mères créent de la valeur, mais ne sont pas valorisées", organisé par Haro Suède et la Fédération européenne des parents et des aidants à domicile. Nous partageons un 100% sur la défense de l'identité féminine !

Toutes les photos et les vidéos des deux derniers événements vous pouvez les trouver sur nos réseaux sociaux, je vous assure qu'elles valent la peine d'être regardées. Vous pouvez également les voir sur notre Flickr : https://www.flickr.com/photos/133170518@N08/albums/72157681713118185.

 Je suis très heureuse que tout ce qui a été dit cette semaine par différentes voix gagne du terrain en faveur d'une perspective féminine, de l'identité féminine et de la valeur de la maternité.

Merci de nous lire, de nous suivre et de nous soutenir. Je vous avance que La semaine prochaine, nous ferons encore mieux car je présenterai notre MANIFESTO POUR UN CHANGEMENT SOCIAL ET PRODUCTIF en ce qui concerne les femmes au nom de tous les signataires dans le cadre de deux événements, un événement parallèle le lundi et un événement parallèle le mercredi. 

Et souvenez-vous  vous êtes encore à temps pour la signer!. Vous pouvez le faire ici : http://action.womenworldplatform.com/en/act/httpwwwwomenworldplatformcomennews64social-and-political-leaders-over-the-world-in-favour-of-a-pro-women-change-in-the-labour-market