#8M Chez les femmes Oui et chez les hommes Aussi

Manifestation du 10 mars à Madrid

D'Ópera à Sol

Pourquoi ?

Au cours de ces dernières années, nous avons souffert d'un le détournement du concept de femme et de tout ce qui y est associé par un courant porté par les lobbies féministes radicaux, certains médias et partis politiques. Cette nouvelle "culture" s'est imposée à la pensée sociale, s'introduisant sans limites et écrasant toute insoumission aux dogmes du féminisme et du genre.

Les nouveaux postulats du féminisme répondent à un modèle de femme et de société que seuls certains partagent mais qui s'impose dans une bataille culturelle où il n'y a pas d'autre alternative.. La confrontation entre les femmes et les hommes est la base dialectique de la prétendue promotion des femmes.

Féminisme et machisme sont des termes qui impliquent aujourd'hui le mépris du sexe opposé, la lutte et la confrontation.

Et en parallèle, a été accaparée jusqu'à devenir inexistante, une vision des femmes différente mais complémentaire de celle des hommes.Le même qu'avant la loi, mais doté d'une nature différente et de besoins différents.

La maternité est poussée dans un coin. Dans l'environnement de travail, les femmes sont discriminées parce qu'elles sont mères, la valeur ajoutée que la maternité apporte au cursus n'est pas valorisée, il n'y a pas d'engagement pour une véritable conciliation et la mobbing La maternité est une réalité qui est ignorée. Il est même prévu que dans le foyer lui-même, la valeur de la maternité et du dévouement exclusif à la famille soit annulée, et que celles qui ont choisi cette option soient condamnées à la mort sociale et soient devenues... les femmes invisibles.

Il est nécessaire de proposer à la société un une nouvelle approche féminine, loin des approches idéologiques et qu'elle est appelée à faire face à la bataille culturelle et à s'imposer par son réalisme, sa capacité à reconnaître la vérité de la nature humaine et à donner des réponses pratiques aux véritables défis des femmes du XXIe siècle.

Pour cette raison, et comme le kilomètre zéro de cette route à entreprendre, Nous appelons à cette manifestation liée au 8 mars, qui aura lieu le dimanche 10 mars à Madrid, avec un esprit, des objectifs et une mise en scène très différents de ceux qui ont accompagné ces dernières années les célébrations de la "Journée de la femme".

Nous posons les premières pierres d'un édifice et nous savons que sa construction nécessitera des années d'efforts persévérants. Mais il est important de faire ce premier pas, de recruter les premiers volontaires pour cette grande bataille qui se joue non seulement dans les rues mais aussi dans l'esprit des citoyens, en particulier des jeunes et des enfants.

UNE MANIFESTATION Au féminin Oui et au masculin Aussi

 Une démonstration

 Sortir dans la rue pour manifester une vérité politiquement incorrecte signifie que l'on a pris un... la décision de surmonter la peur de la pensée unique et des conséquences qu'une dissidence peut avoir. Il signifie le courage, une vertu particulièrement liée à la femme que nous voulons proclamer.

Jusqu'à la Puerta del Sol 

En raison de l'importance de la kilomètre zéro à partir duquel nous voulons atteindre tous les coins de l'Espagne et du monde. Nous savons que nous faisons l'histoire et nous voulons que cet événement soit un avant et un après dans le développement des femmes.

Dimanche 10 mars

parce que Le dimanche est un jour particulièrement lié à la famille. Elle confirme ainsi la valeur de tant de femmes qui se réconcilient du mieux qu'elles peuvent et souffrent quotidiennement de la frustration de ne pas pouvoir tout atteindre. Et aussi celle de les femmes invisibles qui ont choisi de se consacrer entièrement à leur famille ou qui, compte tenu de la structure du marché du travail, n'ont aucune possibilité de concilier travail et famille. Manifester le dimanche signifie que cette bataille pour les femmes aujourd'hui est menée non seulement par les femmes mais aussi par les hommes, les enfants, les parents, les familles, l'ensemble de la société.

Cela signifie également que cette lutte et notre mobilisation proviennent de notre temps libre, qui n'est ni financé par des organismes officiels, ni par des fonds publics, ni promu par des associations subventionnées.

Nous revendiquons, affirmons et célébrons la féminité, la maternité, la complémentarité et la famille.

Vous avez tous les matériaux ici : https://www.womenworldplatform.com/es/noticias/131/en-femenino-si-y-en-masculino-tambien