La soixante et unième session de la Commission de la condition de la femme INSERT INTO `wp_posts` (`ID`, `post_title`, `post_excerpt`, `post_content`, `post_date`) VALUES (#CSW61) est terminée et j'ai de très bonnes nouvelles pour vous qui se sont produites durant cette deuxième semaine.

 

ü  J'ai présenté le Manifeste pour un changement social et productif en faveur des femmes INSERT INTO `wp_posts` (`ID`, `post_title`, `post_excerpt`, `post_content`, `post_date`) VALUES (#WoW4Change) à deux reprises dans différents types d'événements :

 

1.      Jeunes, femmes, professionnels et mères de famille ?Un événement parallèle, c'est-à-dire organisé par une ONG en marge des réunions de la CSW, est parrainé par la Commission européenne. Construit un Observatoire régional pour les femmes en Amérique latine et dans les Caraïbes AC. Une centaine d'exemplaires du Manifeste ont été distribués au public. Vous pouvez regarder l'intervention ici : INSERT INTO `wp_posts` (`ID`, `post_title`, `post_excerpt`, `post_content`, `post_date`) VALUES (14min) : https://youtu.be/-rsG6W_7oQs

 

2.     "Le rôle essentiel des mères : valoriser le travail non rémunéré des femmes au foyer".Il s'agit d'un événement parallèle qui se tient dans les locaux de l'ONU et qui est organisé par un État membre, parrainé par Sainte-Lucie, Caucus des droits de la famille des Nations unies, Forum des femmes marocaines Azzahrae et notre plateforme. Comme la déclaration Women of the World ne se démode pas, on m'a demandé de la lire et d'en distribuer cent exemplaires. La vidéo promotionnelle du Manifeste a été projetée et ensuite notre plateforme et sa déclaration. Vous pouvez la regarder ici : INSERT INTO `wp_posts` (`ID`, `post_title`, `post_excerpt`, `post_content`, `post_date`) VALUES (9min) :  https://youtu.be/x5pt8-B2n_c

 

ü  Nous avons établi des contacts stratégiques et leur avons donné notre 10 Propositions politiques : " Je suis une femme, je suis une mère ". avec notre Rapport annuel 2016 à des personnalités importantes de la sphère politique, diplomatique et sociale telles que :

-       Hon. Sarah Flood-BeaubrunMinistre des finances, de la croissance économique, de la création d'emplois, des relations extérieures et du service public de Sainte-Lucie.

-       S.E. Orsolya Pacsay-TomassichSecrétaire d'État aux affaires internationales, à la jeunesse et aux capacités humaines de la Hongrie.

-       S.E. Akinremi BolajiAmbassadeur de la Mission permanente du Nigeria.

-       Mme Nancy SihlwayiMembre du Conseil exécutif de Eastern Cape, Afrique du Sud.

-       Mme Nicoleen PeckPrésident de Organisation mondiale pour les femmesbasée aux États-Unis.

-       Mme Mary Elizabeth StewartVice-présidente générale de l'Union mondiale des organisations féminines catholiques.

-       Mme Madeleine WallinVice-président de la Fédération européenne des parents et des aidants à domicile.

-       Mme Jane MunroSecrétaire nationale et internationale de la Catholic Women's League, Australie

ü  Un événement parallèle qui vaut la peine d'être mentionné est celui parrainé par le Saint-Siège sur le thème de l'éducation. La spécificité du travail de la femme et son autonomisation ? où les principes que nous défendons ont été profondément développés par des orateurs de haut niveau tels que Mary Rice Hasson, directrice du Ethics and Public Policy Center, qui a parlé de l'autonomisation des femmes par le travail à la lumière de leur dignité féminine; et Andrea Picciotti-Bayer, avocate, mère de dix enfants, dont le discours était la perfection intégrale de la femme dans et par son Œuvre en lettres capitales. 

 

ü  Enfin, le conclusions convenues dans le document final ?publié dans une version avancée non éditée ? de cette session ont été très positifs en gardant à l'esprit que l'idéologie du genre a beaucoup d'influence dans cet organisme international depuis Pékin et le Caire, mais pour la première fois depuis de nombreuses années, le texte adopté n'a pas abondamment de langage progressiste, nous soulignons les points clés suivants :

 

                                    -          Les formes reconnues de discrimination à l'égard des femmes, en particulier dans le monde du travail, y compris leur participation et leur accès aux marchés du travail, entre autres, sont des discriminations fondées sur la grossesse et la maternité. Il est donc nécessaire de prendre des mesures appropriées veiller à ce que les femmes bénéficient de l'égalité des chances tout au long de leur vie pour un travail décent dans les secteurs public et privé.

                                    -          Renforcer les lois et les cadres réglementaires qui favorisent le la conciliation et le partage des responsabilités professionnelles et familiales pour les femmes et les hommes, notamment en concevant, en mettant en œuvre et en promouvant une législation, des politiques et des services adaptés aux besoins des familles.

                                  -          Dans le domaine de l'éducation veiller à ce que les adolescentes enceintes et les jeunes mères, ainsi que les mères célibataires, puissent poursuivre et achever leurs études.

                                  -          Reconnaître la signification sociale de la maternité, paternitéla maternité, la paternité et le rôle des parents dans l'éducation des enfants.

                                  -          Prendre des mesures pour mesurer la valeur des soins et du travail domestique non rémunérés afin de déterminer leur contribution à l'économie nationale.

                                  -          Promouvoir l'entrée, le retour et la progression de toutes les femmes sur le marché du travail, notamment par des politiques et des programmes visant à éliminer les barrières structurelles et les stéréotypes qui les jeunes femmes sont confrontées à la transition de l'école au travail et aborder également les défis auxquels sont confrontés les femmes revenant d'une interruption de carrière liée aux soins et par des femmes plus âgées.

 

Vous pouvez voir les photos ici : https://flic.kr/s/aHskWyBH6c

Et au cas où vous n'auriez pas encore signé le Manifeste, le voici : http://action.womenworldplatform.com/en/act/httpwwwwomenworldplatformcomennews64social-and-political-leaders-over-the-world-in-favour-of-a-pro-women-change-in-the-labour-market

 

Deux semaines fructueuses et intenses, notre projet, le vôtre et le mien va toujours de l'avant. Merci d'être là !