En raison des risques bien connus liés à une manifestation publique, nous avons opté cette année pour un modèle entièrement virtuel, conformément aux besoins médicaux imposés par la pandémie.

Avec notre campagne, nous ne voulons pas nous contenter de dénoncer le fait que, dans une grande partie du monde non occidental, les femmes n'ont pas les mêmes droits que les hommes, et qu'elles ne sont ni appréciées ni respectées. Nous voulons que cette journée soit l'occasion de s'arrêter un instant pour se rappeler ce qu'est l'identité féminine, si différente de l'identité masculine, et que les deux sont complémentaires. Il nous aide à approfondir ce qui est propre et exclusif aux femmes.

Le féminisme a pris un cours erratique ces dernières années et est devenu un outil d'exclusion. Elle a cessé d'être la voie ouverte par les femmes qui ont accompli les premiers pas vers l'égalité et la reconnaissance du génie féminin, pour devenir un élément de confrontation sociale.

Avec un manifeste comprenant 8 déclarations essentielles - 8 réponses pour un 8M différent - nous avons lancé une campagne photo mondiale en faveur du slogan "WO+MEN. Avec l'autre moitié du monde ? Le féminisme a déraillé et s'est transformé en haine des hommes, en victimisation, en suprématie, en lutte des sexes, en rejet de la maternité ? et tout cela est exactement ce que nous rejetons et contre quoi nous nous élevons. Le féminisme radical, celui qui descend dans la rue ces jours-ci, ne défend pas les femmes, il les annule.

Ici, vous pouvez voir le vidéo avec les 8 réponses pour un 8M différent

Et ici vous avez le document complet.