La soixante-deuxième session du Commission de la condition de la femme #CSW62 a eu lieu au siège des Nations Unies à New York du 12 au 23 mars 2018. Le thème prioritaire cette année était le ces défis et les opportunités pour atteindre l' égalité des sexes et l' autonomisation des femmes et des filles rurales ; et le thème de l' examen : le participation et l'accès des femmes aux médias et aux technologies de l'information et des communications, ainsi que leur incidence sur la promotion et l'autonomisation des femmes et leur utilisation en tant qu'instrument à cet effet. 

Cette année, à l'occasion de la Journée internationale de la femme, nous avons lancé #March8, l'outil de communication de l'UE. "Déclaration mondiale des mèresqui a été traduit en 5 langues, 70 entités de 32 pays l'ont soutenue et près de 6 000 citoyens du monde entier l'ont signée. 

Notre dernier membre de l'équipe, Miriam Gómez de Agüero, était la représentante de notre plateforme pour assister aux deux semaines de la CSW62, le plus grand événement féminin sur la scène internationale. Dans ce contexte, Miriam a présenté la Déclaration mondiale des mères à trois reprises.

  • La première présentation a eu lieu le 15 mars dans le cadre de l'événement parallèle "Les jeunes femmes et les défis de l'Agenda 2030" parrainé par l'association Observatoire des femmes d'Amérique latine et des Caraïbes A.C., dans lequel notre partenaire mexicain, ANCIFEM, a également présenté sa campagne réussie pour faire reconnaître la Journée de l'équilibre travail-famille dans l'État de Nuevo León, au Mexique, ainsi que son projet de promotion de cette initiative au niveau national et même international conjointement avec le WoW. 
  • Le deuxième événement parallèle, organisé par l'organisation non gouvernementale américaine "Big Ocean Women", a eu lieu le 17 mars sous le titre "The power of Mothers : how to mentor families in using tech for good" (Le pouvoir des mères : comment aider les familles à utiliser la technologie pour le bien). La déclaration a été présentée, puis Miriam a été interviewée sur des sujets tels que le féminisme, la maternité et l'équilibre travail-famille. 
  • La troisième fois que la Déclaration a été présentée, le 19 mars, dans le cadre de l'événement parallèle de l'"Organisation mondiale des femmes", notre partenaire Citizen-Go nous a apporté son soutien logistique, rendant cette dernière intervention digne de se terminer en beauté. 

Comme activité complémentaire, le 13 mars, nous avons été invitées par la députée Carmen Quintanilla, experte politique en matière de femmes rurales, à la cérémonie officielle qui s'est déroulée au domicile du diplomate maximum de la mission permanente d'Espagne. Lors de cette rencontre, Miriam a eu la chance de parler et de remettre notre déclaration à Dolors Montserrat, ministre de la santé, des services sociaux et de l'égalité du royaume d'Espagne. 

Depuis WoW, nous continuerons à défendre activement l'identité féminine, la valeur et la dignité de la maternité sous tous ses aspects, à l'ONU ou ailleurs. Merci de nous faire confiance.